Accueil
L'alambic de Michel Pélissier
L'alambic en 2014, au bord de la Doue
Un peu d'histoire
Un peu de technique
L'alambic  de Michel Pélissier date de 1896. Il l'a acquit en 2011 de Francis Durand, des Chenauds à Javerlhac, qui cessait son activité. Francis Durand était distillateur ambulant et sa famille a exercé la profession pendant une soixantaine d'années, de sorte que cet alambic n'a pas connu d'interruption dans son utilisation.
Michel Pélissier avait d'abord installé son alambic près de la fontaine de Chauffour, ensuite à poste fixe près de ses bâtiments agricoles.
En 2014, le journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 avait consacré un reportage à Michel Pélissier et à son alambic.
L' alambic en 1984, installé à Javerlhac à côté du bief du Bandiat
Extraits du journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut en 2014
L' alambic en 2010, à Tassat, commune de Javerlhac
L'alambic à la fontaine de Chauffour en 2015
Quelques publicités anciennes d'alambics (années 1920)
Le produit obtenu subit ensuite une deuxième distillation, c'est la "repasse" qui permet de faire monter le taux d'alcool à environ 60°. Cette fois, on élimine les éléments légers qui sortent en tête et ont mauvais goût, puis les éléments lourds qui sortent en queue. Là aussi, c'est le savoir-faire du distillateur qui détermine la qualité du produit final.
1: cuve
2: col de cygne
3: serpentin
La distillation
Les fruits fermentés (marc de raisin, prunes, mirabelles, pommes, poires etc.) sont versés dans la grande cuve. Le réservoir de condensation est rempli d'eau fraiche et le feu de bois est allumé sous la cuve. La "cuite" commence. L'art du distillateur est de conduire le feu de manière à maintenir la température du jus, ni trop chaude pour éviter l'ébullition, ni pas assez.
Le premier distillat a une teneur en alcool élevée, qui diminue au fur et à mesure de la chauffe. Le degré d'alcool est mesuré périodiquement par le distillateur, qui arrête la distillation quand le taux d'alcool tombe en dessous de 20°. Lors de cette première passe, on garde tout et le degré moyen d'alcool est d'environ 40°.
L'alambic de Michel Pélissier est l'alambic le plus simple utilisé traditionnellement en Charente pour la distillation du cognac. Il est dit "à feu nu" car le feu de bois chauffe directement le cul de la marmite en cuivre. Il comporte en fait deux alambics: le plus grand sert à la "cuite" ou première passe, le plus petit à la "repasse". Le tout est monté sur un chariot car dans la région, les distillateurs étaient ambulants.
Il existe d'autres procédés pour "cuire" les fruits fermentés et tous les alambics modernes utilisent la chauffe indirecte à la vapeur qui permet une parfaite maitrise de la température. Cependant, la méthode traditionnelle, malgré le surcroit de travail et les compétences qu'elle exige, garde son intérêt car elle apporte à l'alcool cette inimitable et caractéristique note de "grillé".
Notre concitoyen et ami Michel Pélissier, distillateur à Chauffour, commune de Teyjat, s'est fait voler la partie la plus importante de son alambic, ainsi que les accessoires en cuivre, au début du mois de septembre de cette année 2021. En plus de l'énorme préjudice personnel causé à Michel Pélissier, c'est une partie de notre patrimoine, matériel et culturel, qui risque de disparaître.
Michel Pélissier est l'un des derniers distillateurs artisanaux du département et le seul en activité sur la communauté de communes du Périgord nontronnais. La commune de Teyjat et l'association Lapatte, avec l'appui de M. Jean-Christophe Laforge, ont décidé de soutenir Michel Pélissier dans sa démarche de reconstruire à l'identique les parties manquantes de l'alambic. Une souscription est ouverte sur Internet, suivez ce lien:
https://www.okpal.com/recomposition-de-l-alambic-de-teyjat/
 
Okpal est un site permettant d'organiser des collectes de fonds pour des besoins personnels, professionnels ou associatifs. Une urne est également mise à disposition à la mairie de Teyjat, vous pouvez y déposer chèques ou espèces.
 
Attention! la date de cloture de la souscription est fixée au 15 février 2022.