AccueilCe petit livre de 94 pages abondamment illustré en couleurs retrace l'historique du prieuré de la Chapelle St-Robert et de son église romane. Publiés initialement par l’Association de Sauvegarde de la Chapelle Saint-Robert dont Odette Plazer fut l’une des fondatrices en tant que vice-présidente, ces textes plusieurs fois réimprimés n’étaient accessibles que sous forme de mauvaises photocopies. Alors que l’église aujourd’hui protégée et restaurée attire de nombreux visiteurs et amateurs d’art roman, il nous a semblé opportun de les faire redécouvrir dans leur version complète, agrémentés d’illustrations et de photographies actuelles ou plus anciennes. Deux annexes, par Jean-Marc Warembourg, ont été ajoutées, la première concerne les détails insolites et les énigmes de l’église, la seconde les registres paroissiaux de le Chapelle St Robert, avant sa fusion avec Javerlhac en 1827.
Le prieuré de la Chapelle St-Robert
Du prieuré bénédictin dépendant de la Chaise-Dieu, fondé au XIe siècle par le troubadour converti Raoul Passereau, disciple de Robert de Turlande, devenu St Robert de la Chaise-Dieu, subsiste cette magnifique église datée du début du XIIe siècle. Située sur une terre de confins entre le Périgord, l'Angoumois et le Limousin, l'église d'un style roman très pur, puisqu'elle a été construite d'une seule traite et très peu remaniée, allie des caractères nontronnais et charentais.
Ce livre est en vente aux offices de tourisme de Javerlhac et Varaignes, au magasin "8 à 8" de Javerlhac, à la librairie "Art de lire" et à la "Maison de la presse" à Nontron, ou auprès de l'éditeur (mail en page d'accueil). Son prix est de 10 euros (+2,50 euros pour un envoi postal).
SOMMAIRE PRÉFACE..............................................................................................................................................................7 GRÂCE À FROTAIRE DE TERRASSON..........................................................................................................11 RAOUL PASSEREAU, LE TROUBADOUR CONVERTI................................................................................19 LA CONSTRUCTION DE L’ÉGLISE STE-ANNE AU XIIEME SIÈCLE........................................................28 LE PRIEURÉ À PARTIR DU XIII EME SIÈCLE.................................................................................................41 AU TEMPS OÙ LES ANGLAIS PARLAIENT FRANÇAIS...............................................................................47 AU XVII EME SIÈCLE, MESSIRE PIERRE ESCOURAILHE, PRIEUR, MESSIRE PIERRE DE LA CHAUMETTE, CURÉ....................................................................................................................................................................53 UN CURÉ DE CAMPAGNE À LA FIN DU XVII EME SIÈCLE........................................................................59 PRIEUR CONTRE CURÉ, CURÉ CONTRE PRIEUR (1715 – 1789)............................................................64 CONCLUSION......................................................................................................................................................69 ANNEXE I LA CHAPELLE INSOLITE..............................................................................................................70 ANNEXE II LES REGISTRES PAROISSIAUX..................................................................................................79